Illustration actualité

Robustesse des plaques électriques transfrontalières

Publié le 19/11/2021

Suite à la publication du rapport très attendu de Réseau de Transport de l’Electricité, Raphaël SCHELLENBERGER a interpellé la Ministre de la Transition écologique sur notre trajectoire énergétique qui ne correspond pas aux enjeux de la neutralité carbone d’ici 2050.

Il a notamment appelé son attention sur la trajectoire suivie par nos voisins suisses et allemands, qui ont engagé la fermeture de la totalité de leurs centrales d’ici peu entraînant de ce fait une fragilisation de la sécurité en approvisionnement électrique de l’ensemble de la zone transfrontalière.

La puissance résiduelle disponible dans le Rhin supérieur ne sera plus que de 4 000MW d’ici 2025, pour une consommation de pointe estimée à 22 000MW.

“Vu les enjeux pour ce territoire au coeur de la coopération économique européenne et le retournement de paradigme dans le dernier rapport RTE, il me semble urgent d’expertiser – enfin- la robustesse des plaques électriques transfrontalières.” 

Suivez-moi sur les réseaux sociaux