Illustration actualité

Sortie de l’Etat d’urgence sanitaire : vraiment ?

Publié le 19/06/2020

Au nom du groupe Les Républicains, M. SCHELLENBERGER a dénoncé un projet de loi présenté par le gouvernement comme devant organiser la sortie de l’état d’urgence sanitaire mais dont le contenu vise en réalité à prolonger jusqu’en novembre 2020 des dispositions dérogatoires du droit commun et fortement privatives de libertés pour les Français. 

Ainsi, en l’état du texte adopté mercredi 17 juin par la majorité En Marche, le Premier Ministre pourrait continuer jusqu’à l’automne à : 

  • Réglementer ou interdire la circulation des personnes et des véhicules et réglementer l’accès aux moyens de transport et les conditions de leur usage ; 
  • Ordonner la fermeture provisoire et réglementer l’ouverture d’une ou plusieurs catégories d’établissements recevant du public ainsi que des lieux de réunion ; 
  • Réglementer les rassemblements sur la voie publique ainsi que les réunions de toute nature. 

Raphaël SCHELLENBERGER s’oppose au maintien de ces mesures très restrictives pour la vie du pays alors que la situation ne les exige plus. 

Il a donc voté contre l’adoption de ce texte et sera mobilisé lors de la semaine qui s’ouvre au cours des discussions avec le Sénat pour atténuer l’atteinte aux libertés de chacun. 

 >> Vidéo de l’intervention de M. SCHELLENBERGER en séance publique.