Illustration actualité

Vote contre la 1ere partie du projet de loi de finances 2020

Le député Raphaël SCHELLENBERGER a voté mardi 22 octobre dans l’hémicycle contre la 1ère partie du projet de loi de finances pour 2020 présentée par le gouvernement et sa majorité.

Le budget 2020 prévoit un déficit budgétaire à 93,1 milliards d’euros contre 67,7 milliards d’euros en 2017, soit une augmentation de 25 milliards d’euros en moins de 3 ans pour un niveau de dette atteignant 98,8% de la richesse nationale soit plus de 36 000 euros par Français. 

En l’absence d’effort sur la dépense publique, l’Etat s’expose aux risques financiers et ne se met pas en situation de disposer des marges de manœuvre budgétaires nécessaires à l’affirmation de politiques ambitieuses face aux grands défis de notre société, dont la transition énergétique et le rebond de l’activité économique.

Le député est intervenu dans ce cadre sur La Chaîne Parlementaire, mardi 22 octobre.